rouleau


rouleau

rouleau [ rulo ] n. m.
• 1530; de rôle, et de rouler
I(rollel 1315; dimin. de rôle rôle)
1Bande enroulée de forme cylindrique. Rouleau de parchemin, de papier, de tissu. Rouleau de papier peint. Rouleau de pellicule photo. bobine. Loc. Être au bout de son rouleau, du rouleau : n'avoir plus rien à dire. Par ext. N'avoir plus d'argent; plus d'énergie. Être à la fin de sa vie.
2Cylindre formé par une chose enroulée; forme cylindrique. Le cigare, rouleau de tabac. Rouleau de réglisse. Rouleau de pièces : pièces de monnaie empilées et enroulées dans du papier.
Cheveux enroulés. « Ses cheveux encadraient de leurs rouleaux légers cette figure que vous connaissez » (Balzac).
Longue vague qui déferle sur une plage. déferlante.
Technique de saut en hauteur dans laquelle le corps tourne autour d'un axe proche de l'horizontale. Rouleau ventral, dorsal.
Rouleau de printemps : crêpe de farine de riz fourrée de crudités (cuisine d'Extrême-Orient).
II (1328 roliel; de rouler)
1Cylindre allongé de bois, de métal, etc., que l'on roule pour divers usages. Rouleau à pâtisserie : cylindre servant à abaisser la pâte.
(1606) Instrument cylindrique que l'on roule sur le sol en le faisant tirer par des chevaux ou un tracteur ( roulage, 3o ). Rouleau lisse, ondulé, rouleau plombeur, composé de cylindres mobiles bout à bout sur un axe. Rouleau brise-mottes, rouleau herseur. brise-mottes, croskill.
Rouleau compresseur : cylindre de fonte pour aplanir le macadam. ⇒ compacteur.
Rouleau d'imprimerie ou rouleau encreur, cylindre encré que l'on passe sur les formes.
Instrument formé d'un cylindre muni d'un manche, à l'aide duquel on applique la peinture. Rouleau en mousse, en peau de mouton.
2Objet cylindrique destiné à recevoir ce qui s'enroule. Rouleau à mise en plis : bigoudi cylindrique pour enrouler les cheveux.
Le rouleau d'une machine à écrire, qui reçoit la feuille.

Rouleau cylindre faisant partie du système d'encrage d'une presse pour transférer l'encre de l'encrier à la forme d'impression.

rouleau
n. m.
d1./d Morceau d'une matière souple enroulé sur lui-même et formant un cylindre. Rouleau de papier.
|| Loc. fig. être au bout du rouleau: ne plus avoir de ressources (physiques, financières, etc.).
|| (Par anal. de forme.) Rouleau de pâte à modeler.
d2./d Cylindre en matière dure (bois, métal, etc.) destiné à presser, à aplatir. Rouleau à pâtisserie ou (Québec) rouleau à pâte.
AGRIC Instrument utilisé pour aplanir un terrain, écraser les mottes de terre.
|| Rouleau compresseur: engin de travaux publics utilisé pour aplanir les revêtements des voies.
d3./d Rouleau de peintre: ustensile constitué d'un cylindre de matière absorbante pivotant librement sur un axe emmanché, utilisé dans la peinture en bâtiment pour la mise en couleur des grandes surfaces.
d4./d Bigoudi constitué par un cylindre.
d5./d Lame qui brise près d'une plage, et qui a la forme d'un rouleau (sens 1).
d6./d SPORT Technique de saut en hauteur consistant à faire tourner le corps au-dessus de la barre. Rouleau ventral, dorsal.

⇒ROULEAU, subst. masc.
A. — Cylindre de bois, de pierre, de métal, d'une longueur supérieure au diamètre, dont on utilise le mouvement de rotation, la translation, la forme
1. pour déplacer quelque chose.
a) MANUTENTION. Morceau de bois fusiforme ou cylindrique placé sous une charge lourde pour la déplacer, par poussée, d'un endroit à un autre. Synon. roule. Des tours en bois à plusieurs étages étaient montées pièce à pièce au bord du fossé, ou bien on (...) les faisait avancer sur des rouleaux jusqu'au pied des murailles (MÉRIMÉE, Ét. arts Moy. Âge, 1870, p. 288). Convoyeur, transporteur à rouleaux. Chemin de roulement formé d'une suite de cylindres disposés en parallèle, mus mécaniquement ou entraînés par les charges à transporter. Économiques et sûrs, transporteurs à rouleaux libres ou commandés. Nombreux modèles pour charges les plus diverses (Industries et Techniques, nov. 1973, n ° 243, p. 82 ds Clé Mots).
b) Cylindre caoutchouté d'une machine à écrire, d'une imprimante qui sert à l'entraînement du papier et supporte la frappe. Je la sentis absolument vraie dans la question qu'elle me posa tout d'un coup, en retirant du rouleau de la machine la feuille imprimée (BOURGET, Sens mort, 1915, p. 49).
2. pour diminuer le frottement de quelque chose.
a) MAR. Cylindre en bois dur, pouvant tourner, servant à faciliter le mouvement des câbles, des amarres. (Ds GRUSS 1978). Son filet est fixé tout le long d'une grande tige de bois garnie de fer qu'il laisse descendre au moyen de deux câbles glissant sur deux rouleaux aux deux bouts de l'embarcation (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, En mer, 1883, p. 95).
b) MÉCAN. Pièce utilisée dans le montage de certains types de roulements. Les roulements à rouleaux (...) permettent des charges plus importantes; les rouleaux sont cylindriques ou coniques, dans ce dernier cas ils peuvent absorber aussi des charges longitudinales (COLAS-CAB. 1968).
3. pour enrouler quelque chose.
a) Rouleau de carte. ,,Bâton sur lequel on roule une carte`` (JOSSIER 1881).
b) COIFF. Bigoudi. Rouleaux pour les mises en plis. Babyliss sort une nouvelle génération de rouleaux chauffants (...). Des rouleaux qui vous permettront, seule et en dix ou quinze minutes (...), de donner efficacement du volume à vos cheveux (L'Étudiant, avr. 1987, n ° 74, p. 103).
c) MAR. Espar cylindrique qui peut tourner sur lui-même de telle sorte que la voile s'y enroule à la façon d'un store et qu'on peut ainsi en réduire la surface à volonté (d'apr. SOÉ-DUP. 1906). Voile à rouleau; prendre des tours de rouleau. [Le patron] a fait amener la grand'voile pour prendre deux ris. Longue, pénible besogne. Point de rouleau (CHEVRILLON, Bret. hier, II, 1925, p. 10).
Rouleau de gui. Ferrure dentée à cliquet et linguet, frettant l'avant du gui à rouleau et permettant à ce gui de tourner sur lui-même en enroulant la voile (d'apr. MERRIEN 1958). Un bon rouleau de gui doit être en bronze, à très bon roulement; c'est une pièce essentielle, dont la rupture à la mer serait grave (MERRIEN 1958).
d) FIL. Cylindre, bobine sur lequel ou laquelle est enroulé le fil ou le tissu. Synon. ensouple. Cette nappe de fils de chaîne se déroule lentement du rouleau de chaîne placé derrière le métier vers l'avant de celui-ci où elle s'enroule en tissu produit (THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p. 139).
4. pour exercer une action sur quelque chose, grâce à son poids ou à la nature de sa surface.
a) AGRIC., JARD.
Instrument traîné ou tracté, formé d'un lourd cylindre ou d'une réunion de cylindres, utilisé pour préparer un sol, enterrer des graines, enraciner les jeunes plants. Rouleau brise-mottes, émotteur, plombeur, rayonneur; rouleau à segments, à surface lisse; émottage au rouleau; passer le rouleau sur le gazon. Les rouleaux marqueurs (...) sont utilisés pour rayonner un champ en vue de la plantation des pommes de terre par exemple (BALLU, Mach. agric., 1933, p. 176). V. herse A ex. de Pesquidoux. [Dans une métaph.] Calonne, en assemblant les Notables et en se flattant de tirer d'eux l'abolition des privilèges (...) procédait comme s'il ne s'était agi, en vérité, que de passer le rouleau sur un gazon; il y fallait la sape et la charrue (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t. 8, 1864, p. 350).
Cylindre utilisé autrefois pour battre les céréales. Le grand mulet ruisselant de sueur, les yeux bandés d'un chiffon rouge, tournait obstinément autour de son poteau; et le lourd rouleau de granit foulait les gerbes étalées sur le sol sec (BOSCO, Mas Théot., 1945, p. 161).
b) TERRASS., TRAV. PUBL. Rouleau ou rouleau compresseur. Cylindre de pierre, de fonte, de fer ou ensemble de cylindres tracté, puis engin motorisé muni de ces cylindres, utilisé pour compacter le sol. Rouleau compresseur vibrateur; rouleau à pneus. La route est très dure; mais on y promène de grands rouleaux de fonte et elle sera bientôt belle (SAND, Corresp., t. 5, 1866, p. 106). Les routes, refaites un peu partout suivant la technique de Telford (...) ou celle de Mac Adam (plusieurs couches de pierres concassées et de sable, écrasées au rouleau compresseur) (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p. 208).
Rouleau (à) pieds de moutons. ,,Rouleau compresseur, dont la surface du cylindre est hérissée de protubérances métalliques de formes diverses, servant à pénétrer et compacter les couches inférieures d'une forme ou d'une fondation`` (MÉTRO 1975).
P. métaph. Préservée par l'isolement provincial et par la vie militaire, la race est demeurée intacte; le rouleau de la centralisation et des bienséances n'a pas passé sur elle pour l'aplanir (TAINE, Dern. Essais crit. et hist., 1893, p. 183). V. laminer B 1 ex. de Bloy. En appos. Même si l'opération « rouleau compresseur à travers la grande plaine du Nord » est peu plausible, l'U-R-S-S en fait peser la menace par la puissance et par le dispositif de l'outil militaire qu'elle y affecte (Le Nouvel Observateur, 6 sept. 1980, p. 37, col. 2).
c) TECHNOL. DIV., TRAV. DOMESTIQUES
Cylindre rotatif d'une machine dont la surface est parfois garnie d'organes appropriés à sa fonction, qui peut être couplé avec un autre pour laminer, broyer, etc. Rouleau essoreur (d'une machine à laver), corroyeur, exprimeur (v. exprimer A rem.); dents d'un rouleau broyeur. Un cylindre, appelé rouleau, armé de lames de fer, broie les chiffons contre les cannelures de la platine (MAIRE, Manuel biblioth., 1896, p. 319). Laminage [de la pâte, pour faire les pâtes alimentaires] entre des rouleaux, ce qui donne une plaque de pâte dure qui est ensuite découpée en petites lanières par des rouleaux rainés à la mesure voulue (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 14). P. métaph. Quand vous en reviendrez, de ces vacances, quand vous vous retrouverez à Paris entre les rouleaux de cette vie dure qui vous reprendra, (...) où vous installerez-vous? (BUTOR, Modif., 1957, p. 158).
Dans les techn. d'impression. Cylindre rotatif, autrefois manié manuellement, dont la surface absorbante ou gravée se charge d'encre, de teinture. Rouleau encreur; rouleau preneur, distributeur, toucheur; rouleau gravé (pour l'héliogravure). Dans la salle des machines je serais volontiers resté des heures à contempler le passage des toiles sous les rouleaux de cuivre brillant qui les chargeaient de couleur et de vie (GIDE, Si le grain, 1924, p. 414).
PEINT. Manchon cylindrique garni d'une matière spongieuse, tournant autour d'un étrier fixé à un manche, utilisé pour étaler la peinture. Étendre grossièrement la peinture à la brosse (graisser), puis (...) lisser avec le rouleau (BONNEL-TASSAN 1966, p. 138). V. essorer A 2 ex. de BONNEL-TASSAN 1966.
ÉQUIP. MÉNAGER. Rouleau à pâtisserie. Cylindre généralement de bois, monté sur un axe prolongé par des poignées, que l'on roule sur la pâte. Abaisse: couche de pâte amincie avec le rouleau (Gdes heures cuis. fr., Éluard-Valette, 1964, p. 227).
5. pour restituer, produire des sons; cylindre dont la gravure correspond à l'enregistrement de signaux acoustiques; cylindre à picots destinés à actionner des marteaux frappant des cordes, des lames vibrantes. Rouleau de phonographe; rouleaux d'un piano mécanique, d'une boîte à musique. Pièce que je composai spécialement pour le pianola et qui ne fut éditée que sous forme de rouleau pour cet instrument (STRAVINSKY, Chron. vie, 1931, p. 159). Mon avoué (...) collectionnait les vieux rouleaux de dictaphone (...). Et c'est ainsi (...) [qu'il] m'a fait entendre le vieux M. Michelin (des pneus) dictant son courrier (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 393). V. carillon ex. 6.
B. — 1. Cylindre formé par une matière souple enroulée sur elle-même ou sur un support. Rouleau de cartes, de plans, de billets de banque; rouleau de corde, de fil de fer, de grillage, de plomb, de papier hygiénique; rouleau de réglisse. Des flammes de gaz éclairaient la loge, tapissée d'un papier à sept sous le rouleau, des fleurs roses courant sur un treillage vert (ZOLA, Nana, 1880, p. 1223). George Eastman (...) s'avisa, en 1886, de substituer, aux lourdes et fragiles plaques de verre, des rouleaux de pellicule en celluloïd (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p. 331).
En rouleau. Roulé. Comme les feuilles [de bois] sont ordinairement envoyées en rouleau dans les provinces, elles contractent une courbure que l'eau fait disparaître si on mouille du côté concave (NOSBAN, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 115).
2. En partic.
a) [À propos de cheveux, parfois de la barbe] Mèches larges de cheveux roulées sur elles-mêmes, formant un cylindre creux ou parfois en longues boucles. Être coiffé en rouleaux; cheveux arrangés en rouleaux. Quelques boucles réservées au-dessus du front retombèrent de chaque côté de son visage en longs rouleaux brillants (BALZAC, Chouans, 1829, p. 275). Les (...) figures (...) de tous ces docteurs britanniques, chargées de monstrueuses perruques à rouleaux (BAUDEL., Curios. esthét., 1857, p. 204).
b) Forme primitive des manuscrits composés de feuilles de papyrus collées bout à bout, de parchemins cousus bout à bout, formant une longue bande que l'on roule. Synon. vieilli rôle. Tout à coup un rouleau de papyrus caché entre le flanc et le bras de la momie frappa les yeux du docteur (...). Et il se mit à dérouler la bande fragile avec des précautions infinies (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 189). P. métaph. Le rouleau des souvenirs. Jean-Paul dévide, sans presque y songer, le rouleau des vieilles formules démocratiques (MAURIAC, Enf. chargé de chaînes, 1913, p. 92).
Au fig.
♦ [P. allus. au livre sur lequel serait inscrite la destinée de chaque être humain] Quand le sang est chaud, quand les cheveux sont noirs, quand la tête est droite sur le corps (...), quand le rouleau de la destinée a encore presque toute son épaisseur (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 391). Je ne serai plus là pour les dragées de ce baptême; j'aurai fini mon rouleau (ARNOUX, Renc. Wagner, 1927, p. 202). Fam. (Être) à bout de rouleau, au bout du/de son rouleau. Être proche de la mort. Je vous la laisse en bonne santé: je reviens, elle n'est plus que l'ombre d'une imagination, une vapeur (...) elle est comme en deuil de vie, à bout de rouleau! (ESTAUNIÉ, Bonne dame, 1891, p. 128). [Une vieille femme paralysée] lui disait ses peines avec animation: elle était au bout de son rouleau, et il faut bien laisser la place aux jeunes (CAMUS, Env. et endr., 1937, p. 38).
Fam. [P. allus. au rôle ou rôlet où se trouvait inscrit le texte à réciter] Être au bout du/de son rouleau. N'avoir plus rien à dire; p. ext., être à bout de moyens, de ressources. M. Flaubert, quand il a montré Homais et son bonnet grec (...) est au bout de son rouleau (VERLAINE, Œuvres posth., t. 2, Voy. Fr., 1896, p. 96). — Où en es-tu? — Au bout du rouleau. Je n'ai plus une seule chemise et il me reste dix-huit dollars (SARTRE, Mort ds âme, 1949, p. 11).
♦ [À propos d'une chose abstr.]:
1. Il semble que si, quelque part, elle [la déduction] devrait se sentir chez elle et évoluer à son aise, c'est parmi les choses de l'esprit, c'est dans le domaine de l'esprit. Point du tout, c'est là qu'elle est tout de suite au bout de son rouleau. Au contraire, en géométrie, en astronomie, en physique (...) la déduction est toute puissante!
BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 214.
c) Représentation d'une bande enroulée.
PEINT. Bande aux extrémités enroulées, chargée d'inscriptions, que les peintres du Moyen Âge mêlaient à leur composition pour servir de légende, expliquer le sujet de leur tableau (d'apr . HAVARD 1890).
ARCHIT. ,,Enroulement, volute des modillons et des consoles`` (NOËL 1968).
d) ARCHIT. Chacune des rangées de claveaux qui forment certains ouvrages voûtés. Les grandes voûtes modernes ne sont pas construites à pleine épaisseur, mais par « rouleaux » successifs et superposés; le cintre ne supporte ainsi que le poids du premier rouleau, qui doit être assez résistant pour se porter lui-même et pour porter ensuite le deuxième rouleau (Arts et litt., 1935, p. 20-7).
3. P. anal.
a) Tourbillon (de particules). Je sors du pays du charbon avec ses usines aux pieds sales, ses fourneaux au dos triste, les rouleaux de fumée, la crasse des mines (VALLÈS, J. Vingtras, Enf., 1879, p. 147). La voiture continuait d'avancer sur la route déserte. Derrière, un rouleau de poussière soulevée les isolait du monde (ESTAUNIÉ, Vie secrète, 1908, p. 120).
MÉTÉOR. Rouleau nuageux de grain. ,,Nuage qui se forme quelquefois au bord antérieur d'un nuage orageux, comme une sorte de rouleau tourbillonnaire`` (VILLEN. 1974).
b) Rouleau de neige. Masse de neige de la forme d'un manchon de dame, qui se forme en montagne lorsque la neige étant assez humide pour être cohésive, peut être charriée par le vent et rouler le long des pentes (d'apr. VILLEN. 1974).
c) Rouleau (de vagues). Vague déferlante de grande longueur. Rouleaux de la côte basque, du Pacifique. Le rouleau de la grève aspire les cailloux... s'écrase... roule encore... fracasse... revient... crève (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 138).
C. — Objet de forme cylindrique.
1. Ce qui est constitué par des objets empilés ou des éléments tassés, modelés en forme de cylindre, généralement serrés dans une enveloppe. Un rouleau de louis (d'or). Fumons à la fenêtre, lui dis-je. Et nous allâmes nous accouder à la fenêtre sur la rue en cachant au fond de nos mains arrondies en coquille les minces rouleaux de tabac (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Quest. du lat., 1886, p. 568):
2. ... nous étions tous occupés à la boutique et cela ne nous empêchait pas, le soir, après souper, en mettant nos gros sous en rouleaux et faisant nos cornets, de nous entretenir des affaires de la nation.
ERCKM.-CHATR., Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 338.
CUIS. Hier, chez Charpentier, les Japonais ont apporté de la cuisine fabriquée par eux (...), des petits rouleaux de riz dans une feuille aquatique grillée (GONCOURT, Journal, 1878, p. 1268). Rouleau de printemps. ,,Mets de la cuisine sino-vietnamienne, fait d'une crêpe de riz ou d'un carré de pâte aux œufs farci de viande et de crevettes hâchées`` (COURTINE Gastr. 1984).
2. Ce qui a une forme cylindrique ou quasi-cylindrique. [Ma mère] pouvait nous conter (...) les nouvelles que lui laissaient avec la mesure de lait et le rouleau de pain chaud, la laitière et la porteuse de pain (COLETTE, Mais. Cl., 1922, p. 212). Un divan avec le dossier fait de trois coussins très durs, et, à chaque bout, un rouleau, également très dur (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 336).
En partic.
♦ Étui pour les pièces de monnaie. Elle entrait dans des boutiques acheter de menus objets en vue du voyage: un petit nécessaire pour sa fille, des rouleaux de cuir pour des louis d'or (BOURGET, Geôle, 1923, p. 204).
♦ Vase en forme de colonne. Et quoi encore dans la chambre? Quatre grands rouleaux de la porcelaine céladon, collectionnée par Mme de Pompadour, se dressant aux deux extrémités de la cheminée (E. DE GONCOURT, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 199).
Vx. Fiole cylindrique; p. méton., son contenu. Un rouleau d'eau de mélisse, de sirop de groseilles. Un marchand d'eau de Cologne à treize sous le rouleau (JOUY, Hermite, t. 1, 1811, p. 226). En compos. Monsieur, dit la servante en rapportant un demi-rouleau de sirop de pavots (...): — le pharmacien m'a bien recommandé de vous dire de ne boire çà — que par cuillerées (MURGER, Scènes vie jeun., 1851, p. 175).
♦ Traverse ronde placée à la partie supérieure du dossier d'un lit, d'un siège. La partie supérieure [du dossier] forme un rouleau renversé comme dans les lits ordinaires (NOSBAN, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 37).
♦ Accessoire des équilibristes. Les équilibristes travaillent au sol ou relativement près du sol. (...) ainsi les équilibristes sur mains, sur mâchoires, sur rouleaux, sur boule, sur échelle, sur cycle, sur patins (Hist. spect., 1965, p. 1534).
D. — SPORTS. Technique de saut en hauteur, aujourd'hui abandonnée en compétition. Le Western Roll ou « rouleau Californien » est un style nouveau beaucoup plus efficace que les précédents (...). Le corps s'élève recroquevillé et se couche soit sur le ventre, soit sur la hanche et « enveloppe » la barre en roulant au-dessus d'elle (...). Les bras restent collés le long du corps pendant toute la phase du « rouleau », se contentant d'accentuer la rotation (R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p. 141).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. 1. a) 1315 rollel « bande de papier, d'étoffe... roulée sur elle-même ou sur une tige cylindrique » (Pièces justificatives, XVI, Arch. Pas-de-Calais, A. 60, n ° 33 ds Univ. de Paris, Bibl. de la fac. des lettres, t. 29, 1912, p. 180); 1530 rouleau (PALSGR., p. 263, s.v. rolle of paper); 1828 fam. être au bout de son rouleau (C. SARTROUVILLE, in L. CASTEL, Nouv. anthologie, III, pp. 298-299 [Libr. anc. et mod.] ds QUEM. DDL t. 19); b) 1480 « bande à demi roulée qui sort de la bouche des figures et sur laquelle on lit le nom du personnage, les paroles qu'il est censé prononcer » (Comptes de l'hôtel de Louis XI ds HAVARD t. 4); c) 1506 roleau « motif architectural ayant la forme d'une volute » (Comptes de dépenses [...] du château de Gaillon, éd. A. Deville, p. 187); 1611 rouleau (COTGR.); d) 1904 mus. rouleau à musique (Nouv. Lar. ill.); e) 1930 sports « technique de saut en hauteur » rouleau californien (L. DUBECH, Où va le Sport ds PETIOT 1982); 2. a) 1416 rolleau « vase arrondi qui servait de bouillotte » (Inventaire du duc de Berry ds HAVARD t. 4); 1694 rouleaux « vase de forme cylindrique servant d'ornement de cheminée » (Invent. du sieur d'Aunière, garde provincial de l'Arsenal, Paris, ibid.); en partic. 1800 « petite fiole » (Petites affiches de Paris, numéro 152, 2 prairial an 8, 2553-4 ds QUEM. DDL t. 21); b) 1690 « cylindre formé par une chose enroulée » un rouleau de tabac (FUR.); c) 1690 « cylindre constitué par des objets empilés » un rouleau [...] de cinq sols (ibid.); d) 1829 « cheveux enroulés » (BALZAC, Chouans, p. 222); e) 1910 « grosse lame qui se brise sur une plage » (arg. des forçats transportés en Nlle Calédonie, en Guyane ds ESN.). II. 1. a) 1328 rouliau « arbre tournant d'un moulin » (Compte d'Oudart de Lagny, A.N. KK 3a, f ° 85 v ° ds GDF. Compl.); b) 1480 roulleau « morceau de bois cylindrique que l'on glisse sous des objets très lourds pour les déplacer aisément en les poussant » (Règ. des comptes de l'hôtel de ville de Tours, Preuves, XVIII ds Bibl. Éc. Chartes, t. 4, 3e série, p. 393); c) 1606 « instrument employé pour briser les mottes de terre, pour aplanir un terrain, une route » (CRESPIN); 1878 rouleau compresseur (Ac.); au fig. 1928 le rouleau compresseur des russes (BLANCHE, Modèles, p. 62); d) 1669 rouleau à patisserie (WIDERHOLD Fr.-all., p. 881); e) 1832 impr. (SAY, Écon. pol., p. 89: mais les planches d'impression, mais les rouleaux qu'on emploie à cet usage); 2. 1883 mar. « cylindre de bois dur, pour faciliter le mouvement des câbles et des amarres sur un navire à voile » (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, En mer, p. 95). I dimin. de rôle; suff. -eau; le sens 1 e est l'adapt. de l'anglo-amér. roll « fait de rouler » (du verbe to roll « rouler » issu de l'a. fr. roeler, roller, v. rouler), dans l'expr. western roll, 1912 (d'apr. ROB. 1985), att. en fr. en 1924 (OBEY, L'Orgue du stade ds PETIOT 1982). II de l'a. fr. ruele « petite roue », v. rouelle; suff. -eau. Fréq. abs. littér.:421. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 348, b) 793; XXe s.: a) 636, b) 684. Bbg. BALDINGER (K). Zur Entwicklung der Tabakindustrie und ihrer Terminologie. In: [Mél. Piel (J. M.)]. Heidelberg, 1969, p. 51. — QUEM. DDL t. 17, 21, 30, 31, 32, 33.

rouleau [ʀulo] n. m.
ÉTYM. 1530; de rôle, et de rouler.
———
I (1315, rollel; dimin. de rôle. → Rôle).
1 Bande enroulée de forme cylindrique. || Rouleau de parchemin, de papier. Rôle. || Dérouler (cit. 1) un grand rouleau. || Rouleau de papier peint : rouleau de papier à tapisser vendu dans le commerce. || Papier (cit. 8) à sept sous le rouleau. || Rouleau de tissu. || Rouleau de gaze (cit. 5), de pansements. || Rouleau de pellicules photographiques. Bobine. || Rouleau de 20, de 36 photos. || Donner un rouleau à développer.Rouleau perforé d'une boîte à musique, d'un pianola. || Rouleau de cire des premiers phonographes. Cylindre.
1 Le Grec lui arracha des mains un rouleau de papyrus chargé d'écritures phéniciennes.
Flaubert, Salammbô, XII.
Didact. Représentation d'une bande à demi déroulée portant des caractères écrits et partant de la bouche d'un personnage. Phylactère.Écriteau, bande aux extrémités enroulées, portant une inscription.
Serviette à musique souple, qui peut se rouler avec les partitions qu'elle renferme.
(1828, in D. D. L.; du rouleau écrit). Loc. Être au bout de son rouleau, du rouleau : n'avoir plus rien à dire; spécialt. n'avoir plus d'argent, plus d'énergie, de ressources; être épuisé; être à la fin de sa vie.
2 À force de conter, je suis arrivée au bout de mon rouleau; j'ai dit tout ce que je savais.
Th. Gautier, la Mille et deuxième Nuit, p. 283.
3 — Je n'aurais jamais cru que j'arriverais au point d'admettre que je puisse recevoir de l'argent de ma nièce, dit-il. Eh bien, oui, je te promets que, si un jour je me trouve tout à fait à la fin de mon rouleau — mais alors seulement — je me tournerai vers toi (…)
Montherlant, les Célibataires, II, VI.
3.1 Papa est presque au bout de son rouleau (…)
Hervé Bazin, Cri de la chouette, p. 170.
2 Cylindre formé par une chose enroulée; forme cylindrique. || Le cigare est un rouleau de tabac. || Rouleau de réglisse. || Rouleau de cordages (cit. 2).
(1843). Cheveux enroulés. || Rouleau en-dessus, en-dessous.
4 Ses cheveux encadraient de leurs rouleaux légers cette figure que vous connaissez (…)
Balzac, Honorine, Pl., t. II, p. 313.
Rouleau de pièces, de louis : pièces, louis empilés et enroulés dans du papier (→ Ranger, cit. 1). || Rouleau de pièces de vingt francs (→ Envelopper, cit. 1).
5 (…) la cuisinière entrant déposa sur la cheminée un petit rouleau de papier bleu, de la part de M. Derozerays. Emma sauta dessus, l'ouvrit. Il y avait quinze napoléons.
Flaubert, Mme Bovary, II, XII.
(1910). Grosse lame qui brise sur une plage (et qui a cette forme). Barre. || Faire du surf sur un rouleau.
(1930, in Petiot; adapt. de l'angl. roll, dans western roll — 1912, et en franç., 1924, A. Obey —, traduit par rouleau californien). Sports. Technique de saut en hauteur selon laquelle le corps tourne autour d'un axe proche de l'horizontale. || Rouleau ventral, dorsal, costal. || Rouleau « Fosbury ». Fosbury-flop.
6 J'installai là un sautoir en hauteur, des piquets de but. C'est là que j'appris à sauter, à la façon d'alors, en ciseaux, car on ignorait encore le rouleau dorsal ou ventral.
Raymond Abellio, Ma dernière mémoire, t. I, p. 157.
———
II (1328, roliel; de rouler).
1 Cylindre allongé que l'on roule. || Rouleau à pâtisserie : cylindre de bois, parfois terminé par des poignées aux deux extrémités, servant à abaisser la pâte. || Pâte sous le rouleau (→ Farine, cit. 4). || Abaisser, étendre la pâte au rouleau. Biller. || Rouleau émotteur pour concasser le sucre.
(XVe). Morceau de bois cylindrique que l'on glisse sous des objets très lourds pour les déplacer plus aisément en les poussant. || Rouleau de carrier. Roule. || Rouleau cannelé de baratte (→ Malaxage, cit.). || Rouleau armé de pointes. Boucharde.(1964). || Transporteur à rouleaux. Transporteur.
(1606). Instrument cylindrique que l'on roule sur le sol en le faisant tirer par des chevaux ou un tracteur. Roulage (3.). || Rouleau lisse, rouleau plombeur, composé de cylindres mobiles bout à bout sur un axe, qui sert à aplanir et tasser la terre, les labours. || Rouleau brise-mottes, rouleau herseur, fait de disques dentés en fonte, de taille inégale, mobiles, rangés parallèlement sur l'axe, qui sert à briser les mottes et à aplanir. Brise-mottes, croskill. || Rouleau utilisé pour égrener. Dépiquage (→ Battage, cit. 1).
(1878). || Rouleau compresseur : cylindre de fonte pour aplanir le macadam. (S'est dit au fig. de l'armée russe, au début de la guerre de 1914-18). Syn. (vx) : cylindre à vapeur.
7 Un souffle d'air, en passant, ou les vibrations d'un rouleau compresseur dans l'avenue voisine faisaient crouler des pans entiers.
J.-M. G. Le Clézio, la Fièvre, p. 156.
(1870). || Rouleau d'imprimerie ou rouleau encreur : cylindre encré que l'on passe sur les formes (→ Composer, cit. 11; pédaler, cit. 1).Rouleau de peintre en bâtiment : instrument servant à appliquer la peinture en roulant un cylindre enduit sur la surface à traiter. || Le rouleau laisse moins de traces que le pinceau.Rouleau masseur : rouleau garni de caoutchouc, utilisé pour les massages.Par ext. || Rouleaux (n. m. pl.) : appareil triturant de culture physique, fait d'un assemblage de rouleaux mus électriquement. Vibromasseur.
2 Objet cylindrique destiné à recevoir ce qui s'enroule.
a Rouleau de carte : perche arrondie pour rouler les cartes de géographie.
b Rouleau à mise en plis : bigoudi cylindrique pour enrouler les cheveux.
c (1883). Mar. Sur les navires à voiles, cylindre en bois dur, pour faciliter les mouvements des câbles ou amarres. || Filer les amarres sur les rouleaux (→ Chalut, cit. 1).
Bôme à rouleau, permettant de réduire la surface d'une voile bômée sans recourir aux ris traditionnels. || Prendre trois tours de rouleau dans la grand-voile. || Foc à rouleau, muni d'un dispositif analogue (draille rigide autour de laquelle s'enroule la voile).
d Cylindre ayant une fonction particulière, dans la fabrication des tissus. || Rouleau presseur, qui presse le coton brut battu avant cordage. || Rouleau d'appel, qui entraîne le tissu vers le rouleau toilier, sur lequel le tissu fabriqué s'enroule. || Rouleau exprimeur, qui enlève l'excédent de colle sur les fils de chaîne. || Rouleau d'entraînement montant. Roule. || Rouleaux d'un métier à tisser. Déchargeoir. || Rouleau d'appel et ensouple sur lesquels sont tendus les fils de chaîne.
e Rouleau d'une machine à écrire : cylindre qui reçoit la feuille.
3 (1800, in D. D. L.). Techn. Vase, fiole cylindrique.
4 (1902). Sports. Cylindre protecteur, tournant librement, adapté à la roue arrière d'une moto, pour les courses cyclistes sur piste derrière moto.
tableau Noms d'appareils.
DÉR. Rouleauté.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rouleau — Rouleau. s. m. v. Un paquet de quelque chose qui est roulé. Un rouleau de papier, de parchemin. de ruban. un rouleau de pistoles, de doubles. Rouleau, est aussi, Un gros baston rond, servant à divers usages. Rouleau de Pastissier pour estendre la …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Rouleau — (French for roll or roller ; plural rouleaux ) can refer to:People* Alfred Rouleau, businessman * Joseph Rouleau, opera singerPlaces* Rouleau, SaskatchewanThings* A stack of red blood cells …   Wikipedia

  • Rouleau — ist der Name folgender Personen: Alexandre Rouleau (* 1983), kanadischer Eishockeyspieler Felix Raymond Marie Rouleau (1866–1931), Erzbischof von Québec und Kardinal der römisch katholischen Kirche Ein Rouleau ist außerdem: ein aufrollbarer… …   Deutsch Wikipedia

  • Rouleau — »aufrollbarer Vorhang«: Das Fremdwort wurde im 18. Jh. aus frz. rouleau »Rolle« entlehnt und wie dies zunächst im Sinne von »Rolle« gebraucht. Dann erst bildete sich im Dt. die spezielle Bedeutung »Rollvorhang« heraus. Das frz. Wort ist eine… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Rouleau — (fr., spr. Ruloh), 1) ein rollbarer innerer Vorhang vor den Fenstern eines Zimmers, welcher die ganze Öffnung des Fensters bedeckt. Das obere Ende ist an einem runden Stabe (Rouleau rolle) befestigt; durch das untere ein hölzerner od. eiserner… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Rouleau — Rou leau , n.; pl. F. {Rouleaux} (F. ?; E. ?), E. {Rouleaus}. [F., a roll, dim. fr. fr. r[^o]le, formerly also spelt roulle. See {Roll}.] A little roll; a roll of coins put up in paper, or something resembling such a roll. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Rouleau — (franz. spr. rulō), Rolle, Walze, insbes. Rollvorhang, auch leichter Rolladen. Die Rouleaus bestehen aus Geweben oder aus schmalen, durch Schnüre verbundenen Holzstäbchen, die mittels einer Schnur auf leichte Wellen aufgewunden und wieder… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Rouleau — (frz., spr. ruloh), Rolle, bes. Fenstervorhang zum Aufrollen nach oben …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Rouleau — (rulo), Fenstervorhang, oben um einen beweglichen Stab aufgewickelt, an dem einen Ende mit einer Rolle, um die eine Schnur gewunden ist; wird diese losgemacht, so wickelt sich das R. ab und verhängt das Fenster …   Herders Conversations-Lexikon

  • Rouleau — Rouleau→Rolllade(n) …   Das Wörterbuch der Synonyme


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.